Le blog

QPC : limitation géographique de l’intervention du défenseur syndical

Publié le : 16/03/2020 16 mars mars 03 2020

Le Conseil constitutionnel valide sous réserve une disposition relative au périmètre d'intervention du défenseur syndical.

Le Conseil constitutionnel a été saisi d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur l'alinéa 3 de l'article L. 1453-4 du code du travail. Celui-ci dispose : "Le défenseur syndical intervient sur le périmètre d'une région administrative".
Les requérants reprochaient à la disposition en question de contrevenir au principe d'égalité devant la justice, aux droits de la défense et au droit à un recours juridictionnel effectif. Selon eux, la limitation induite par la disposition établirait une rupture d'égalité entre les citoyens en fonction de leur région. Ils ajoutent que tous les défenseurs syndicaux ne disposent pas des mêmes compétences en fonction des régions où ils se trouvent, et qu'un justiciable défendu en première instance par un défenseur syndical pourrait devoir choisir un autre défenseur syndical en appel.
Le Conseil constitutionnel décide de prononcer la conformité de la disposition contestée mais sous réserve d'interprétation.
En effet, dans un premier temps, le Conseil estime que le fait "d'être contraint de choisir un défenseur syndical compétent dans le territoire de la région ne crée aucune distinction entre les justiciables", à l'occasion d'un conseil des prud'hommes. En outre, "ces dispositions n'établissent, en elles-mêmes, aucune différence, devant le conseil de prud'hommes, dans les règles de procédure ou les droits des parties selon qu'elles sont représentées par un défenseur syndical ou par un avocat".
Dans un second temps, le Conseil constitutionnel estime néanmoins que ces dispositions pourraient méconnaître le principe d'égalité devant la justice dans le cas où un justiciable serait forcé de changer de défenseur syndical en appel, lorsque la cour d'appel se trouverait dans une région différente du conseil des prud'hommes. Ces dispositions doivent ainsi être interprétées de telle manière à ce qu'un justiciable puisse conserver le même défenseur syndical tout au long de la procédure.Le Conseil constitutionnel prononce donc la conformité de la disposition en question, sous réserve de l'interprétation indiquée ci-dessus.

- Conseil constitutionnel, 12 mars 2020 (décision n° 2019-831 QPC - ECLI:FR:CC:2020:2019.831.QPC) - https://www.conseil-constitutionnel.f...- Code du travail, article L. 1453-4 - https://www.legifrance.gouv.fr/affich... - Constitution du 4 octobre 1958 - https://www.legifrance.gouv.fr/Droit-...

Historique

<< < ... 29 30 31 32 33 34 35 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.