Le blog

Obligation de reclassement : cas d'une modification de contrat de travail préalablement refusé

Publié le : 07/05/2020 07 mai mai 05 2020

La proposition d'une modification du contrat de travail pour motif économique refusée par le salarié ne dispense pas l'employeur de son obligation de reclassement et par suite de lui proposer éventuellement le même poste dans l'exécution de cette obligation.

Trois ans après avoir signé un avenant en application duquel elle travaillait du lundi au samedi de 20h à 3h, une salariée a refusé la proposition de son employeur de modification de son contrat de travail consistant à occuper un poste en journée. La salariée a ensuite adhéré à un contrat de sécurisation professionnelle (CSP).
La cour d’appel de Paris a dit le licenciement fondé sur une cause réelle et sérieuse. Les juges du fond ont retenu qu'à la lecture de sa lettre, la salariée entendait manifestement refuser tout poste entraînant une modification de ses horaires de travail et la perte de la prime de nuit. Dès lors, il ne pouvait être fait grief à l'employeur de ne pas avoir offert de reclassement à la salariée sur un autre poste que celui proposé.
La Cour de cassation censure cette décision par un arrêt du 11 décembre 2019.Se basant sur l'article L.1233-4 du code du travail, dans sa rédaction antérieure à la loi du 6 août 2015, elle reproche aux juges du fond de ne pas avoir constaté que l'employeur avait proposé à la salariée dans le cadre de l'exécution de son obligation de reclassement, le poste que l'intéressée avait refusé dans le cadre de la proposition de modification de son contrat de travail.Or, la proposition d'une modification du contrat de travail pour motif économique refusée par le salarié ne dispense pas l'employeur de son obligation de reclassement et par suite de lui proposer éventuellement le même poste dans l'exécution de cette obligation.

- Cour de cassation, chambre sociale, 11 décembre 2019 (pourvoi n° 18-11.822 - ECLI:FR:CCASS:2019:SO01689), Mme Y. c/ société Euro.TVS Traitement des valeurs et services - cassation partielle de cour d'appel de Paris, 7 décembre 2017 (renvoi devant la cour d'appel de Paris, autrement composée) - https://www.legifrance.gouv.fr/affich...
- Code du travail, article L. 1233-4 (applicable en l'espèce) - https://www.legifrance.gouv.fr/affich...

Historique

<< < ... 19 20 21 22 23 24 25 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.