Le blog

Licenciement économique de salariés protégés : pas de contrôle des mesures de reclassement externe

Publié le : 08/07/2022 08 juillet juil. 07 2022

Lorsque l’inspecteur du travail est sollicité, dans le cadre d’un projet de licenciement pour motif économique de salariés protégés, il n’a pas à statuer sur le respect, par l’employeur, de son obligation de reclassement externe.Une société, exerçant ses activités sur deux sites, a été placée en redressement, puis en liquidation judiciaire avec maintien temporaire de l'activité.Une décision de la directrice régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) a validé l’accord portant sur le projet de licenciement collectif pour motif économique. Le mandataire judiciaire de la société a sollicité l’autorisation de licencier plusieurs salariés protégés, qui a été accordée.
La cour administrative d’appel a rejeté les demandes d’annulation de la décision autorisant les licenciements et a considéré que l’obligation conventionnelle de reclassement était remplie.Elle a relevé que le liquidateur judiciaire de la société avait saisi les commissions territoriales de l’emploi par deux courriers, auxquels étaient joints les noms et la liste des salariés dont le licenciement était envisagé. La cour en a déduit que l’inspecteur du travail avait bien estimé que, dans le cadre de son contrôle de régularité de la procédure, l’employeur avait accompli les formalités nécessaires.Par ailleurs, elle a estimé que l’autorité administrative n’avait pas à apprécier le caractère sérieux des recherches de reclassement externe de l’employeur.
Le Conseil d’Etat, dans une décision du 2 mars 2022 (requête n° 442578), rejette le pourvoi des salariés, en application des articles L. 2421-3 du code du travail, dans sa rédaction applicable aux faits, et 28 de l’accord national sur les problèmes généraux de l'emploi du 12 juin 1987.En ce qui concerne le licenciement des salariés protégés, le code du travail dispose qu'il ne peut intervenir que sur autorisation de l’inspecteur du travail. Ce dernier doit vérifier la régularité du projet de licenciement, apprécier si l’employeur a satisfait à son obligation en matière de reclassement et s’assurer qu’il a procédé à une recherche sérieuse des possibilités de reclassement des salariés concernés.Néanmoins, l’inspecteur du travail n’a pas à vérifier le respect, par l’employeur, de son obligation de reclassement externe.

Historique

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.