Le blog

Vente immobilière : le droit de rétractation est-il réservé à l'acquéreur non professionnel ?

Publié le : 17/12/2019 17 décembre déc. 2019

La Cour de cassation rappelle que les parties peuvent conférer contractuellement à un acquéreur professionnel la faculté de rétractation prévue par l’article L. 271-1 du code de la construction et de l’habitation.

Un couple a vendu une maison d’habitation à une société. Cette dernière a exercé la faculté de rétractation qui était prévue au contrat et qui lui avait été notifiée par le notaire rédacteur de la promesse de vente.Soutenant que l'acquéreur ne pouvait se rétracter en raison de sa qualité de professionnel, les vendeurs l’ont assignée en paiement de la clause pénale.
La cour d'appel de Paris a rejeté cette demande.Les juges du fond ont retenu, d’une part, qu’en dépit de la qualité de professionnel de l’immobilier de l'acquéreur, les vendeurs avaient sciemment accepté la clause négociée par laquelle ils avaient donné, ensemble avec l’acquéreur, mandat exprès au notaire de notifier le droit de rétractation de l’article L. 271-1 du code de la construction et de l’habitation à l'acquéreur.Ils ont relevé, d’autre part, que les vendeurs ne justifiaient d’aucune erreur sur l’objet de la société acquéreur ni de conditions de négociation et de signature propres à établir qu’ils n’auraient pas négocié les termes du contrat et ne démontraient pas que la clause prévoyant le droit de rétractation serait une clause de style, enfin, que les termes "acquéreur non professionnel" figurant dans la clause litigieuse avaient pour effet de conférer un droit de rétractation à l’acquéreur, clairement identifié comme étant la société acheteuse.Les juges en ont déduit que les vendeurs ne pouvaient contester le droit de rétractation qu’ils avaient contractuellement conféré à celle-ci.
La Cour de cassation approuve ce raisonnement dans un arrêt du 5 décembre 2019, rappelant que les parties peuvent conférer contractuellement à un acquéreur professionnel la faculté de rétractation prévue par l’article L. 271-1 du code de la construction et de l’habitation.

- Cour de cassation, 3ème chambre civile, 5 décembre 2019 (pourvoi n° 18-24.152 - ECLI:FR:CCASS:2019:C301047), M. A. X. et a. c/ société Mitchun - rejet du pourvoi contre cour d'appel de Paris, 12 octobre 2018 - https://www.courdecassation.fr/jurisp...
- Code de la construction et de l'habitation, article L. 271-1 - https://www.legifrance.gouv.fr/affich...

Historique

<< < ... 192 193 194 195 196 197 198 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.