Le blog

Portée du contrôle du juge dans le cadre du refus de titularisation d'un stagiaire

Publié le : 13/03/2020 13 mars mars 2020

Le refus de titularisation d'un stagiaire peut être fondé sur une insuffisance professionnelle ou des fautes disciplinaires. Dans ce cas, l'intéressé doit pouvoir être à même de faire valoir ses observations.

Une personne stagiaire employée par une commune est finalement rayée des effectifs de la commune. Elle saisit donc le tribunal administratif de Bordeaux pour demander des dommages-intérêts et la réintégration sur les effectifs de la commune avec titularisation.
Dans un arrêt du 5 juillet 2016, la cour administrative d'appel de Bordeaux a décidé d'annuler le jugement de première instance, qui avait débouté le stagiaire de ses demandes. Elle a considéré que pour justifier le refus de titulariser le stagiaire, la commune avançait plusieurs éléments mais qui ne constituaient pas une insuffisance professionnelle justifiant légalement un refus de titularisation. En effet, ces éléments étaient susceptibles d'être caractérisés comme des fautes disciplinaires. Elle donne donc droit à la demande du stagiaire.
Le Conseil d'Etat, dans un arrêt rendu le 24 février 2020, désapprouve le raisonnement des juges du fond.Il estime effectivement que "pour apprécier la légalité d'une décision de refus de titularisation, il incombe au juge de vérifier qu'elle ne repose pas sur des faits matériellement inexacts, qu'elle n'est entachée ni d'erreur de droit, ni d'erreur manifeste dans l'appréciation de l'insuffisance professionnelle de l'intéressé, qu'elle ne revêt pas le caractère d'une sanction disciplinaire et n'est entachée d'aucun détournement de pouvoir et que, si elle est fondée sur des motifs qui caractérisent une insuffisance professionnelle mais aussi des fautes disciplinaires, l'intéressé a été mis à même de faire valoir ses observations".Il annule donc l'arrêt d'appel renvoie donc l'affaire devant la cour administrative de Bordeaux.

- Conseil d'Etat, 5ème et 8ème chambres réunies, 24 février 2020 (n° 421291 - ECLI:FR:CECHR:2020:421291.20200224) - https://www.legifrance.gouv.fr/affich...

Historique

<< < ... 85 86 87 88 89 90 91 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.