Le blog

Partage de l’indivision post-communautaire : licitation d’un bien immeuble insaisissable

Publié le : 22/10/2019 22 octobre Oct. 2019
Dans le cadre d'une mise en liquidation judiciaire d'un des époux, le juge aux affaires familiale peut, en exécution du jugement de divorce, ordonner la licitation d’un bien immeuble insaisissable pour parvenir au partage de l’indivision, sans exiger une demande du liquidateur.

Mme L. agissant en tant qu’entrepreneur individuel, a été mise en liquidation judiciaire et son divorce a aussi été prononcé durant la période de cette procédure. Elle avait auparavant déclaré l’insaisissabilité de l’immeuble commun affecté à la résidence principale du couple. Par la suite, l’époux divorcé et le liquidateur judiciaire qui intervenait volontairement, ont assigné Mme L. devant le juge aux affaires familiales aux fins de partage judiciaire de l’indivision post-communautaire et ont aussi demandé la désignation d’un notaire.
Dans un arrêt du 8 février 2017, la cour d’appel de Montpellier a ordonné la vente sur licitation de l’immeuble pour parvenir au partage. Elle a retenu que le liquidateur pouvait former une demande en partage d’un immeuble déclaré insaisissable en tant que représentant de l’indivisaire liquidé car l’insaisissabilité de l’immeuble ne privait pas ce dernier de son droit à en demander le partage.
La Cour de cassation rejette le pourvoi dans un arrêt du 10 juillet 2019.Elle estime que l’immeuble que le débiteur a régulièrement déclaré insaisissable n’entre pas dans le gage commun des créanciers. Elle ajoute que si le liquidateur ne représente pas le débiteur concernant le droit de celui-ci sur l'immeuble qu'il a régulièrement déclaré insaisissable, le juge aux affaires familiales saisi d’une demande d’ouverture des opérations de compte, liquidation et partage de l’indivision, peut ordonner la licitation de l’immeuble afin de parvenir au partage de l’indivision et ce, en exécution du jugement de divorce. Elle précise que le juge aux affaires familiales n'exige pas une demande venant du liquidateur.

- Cour de cassation, chambre commerciale, 10 juillet 2019 (pourvoi n° 18-16.867 - ECLI:FR:CCASS:2019:CO00588) - rejet du pourvoi contre cour d’appel de Montpellier, 8 février 2017 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTex...

Historique

<< < ... 19 20 21 22 23 24 25 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.