Le blog

Notion de logement décent : précision sur la surface habitable et le volume habitable

Publié le : 25/03/2020 25 mars mars 2020
Un logement dont la surface habitable est inférieure à 9 mètres carrés peut être considéré comme décent si son volume habitable est au moins égal à 20 mètres cubes. 

A la suite du décès de son père, une personne est devenue propriétaire d’un local à usage d’habitation, occupé par un locataire. Le bailleur a donné un congé pour vendre au locataire, puis l’a assigné en validité de ce congé, en expulsion et en paiement d’un arriéré de loyer. Le locataire a par la suite assigné le bailleur en requalification du bail en bail de droit commun soumis aux dispositions de la loi du 6 juillet 1989 et a sollicité l'indemnisation d'un trouble de jouissance, le remboursement de loyers, la remise de quittances de loyers et la justification des charges locatives.
La cour d’appel de Paris, dans un arrêt rendu le 30 octobre 2018, a rejeté les demandes du locataire en remboursement des loyers et en justification des charges, et ordonné son expulsion.
La Cour de cassation, dans un arrêt rendu le 23 janvier 2020, décide de ne pas suivre la décision de la cour d’appel, notamment quant à l’expulsion du locataire.En effet, la Cour de cassation estime qu’un logement est considéré comme décent s’il dispose d’au moins une pièce principale ou une surface habitable au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres. Le logement peut aussi être considéré comme décent s’il dispose d’un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes.En l’occurrence, la cour d’appel n’avait pas cherché à savoir si le logement en question disposait d’un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes. Elle n’avait en effet que constater qu’il disposait d’une surface habitable inférieure à 9 mètres carré. La Cour de cassation casse donc l’arrêt d’appel et renvoie les parties devant la cour d’appel de Paris autrement composée.

- Cour de cassation, 3ème chambre civile, 23 janvier 2020 (pourvoi n° 19-11.349 - ECLI:FR:CCASS:2020:C300112) - cassation partielle de cour d'appel de Paris, 30 octobre 2018 (renvoi devant la cour d'appel de Paris autrement composée) - https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTex...
- Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006069108

Historique

<< < ... 51 52 53 54 55 56 57 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.