Le blog

La preuve des actes d’état civil en cas d’absence ou de perte des registres

Publié le : 29/08/2019 29 août Août 2019
Afin d’obtenir un jugement supplétif d’acte de naissance, le juge décide souverainement si les éléments apportés tant par titres que par témoins prouvent la date de naissance et de l’identité exacte du demandeur.

Né au Bénin alors que ce territoire était français, de parents nés eux-mêmes au Bénin, un demandeur a sollicité un jugement supplétif d’acte de naissance. Il a fait valoir que son identité était certaine mais que son acte de naissance ne se trouvait ni dans les registres de l’état civil des Français nés et établis hors de France ni dans les registres de l'état civil du Bénin.
La Cour d’appel de Paris a rejeté sa demande le 10 avril 2018. Après avoir analysé les éléments de preuve apportés conformément à l’article 46 du code civil, elle a décidé que le requérant ne rapportait pas la preuve de sa date de naissance et de son identité exacte. Aussi, il ne remplissait pas les conditions pour obtenir un jugement supplétif d'acte de naissance. Les juges du fond ont ainsi relevé que les actes de naissance des enfants du demandeur comportaient des mentions différentes s’agissant du père. Ils ont également considéré que l'inscription sur les listes électorales de Paris et la délivrance d'une carte d'électeur n’étaient pas de nature à établir son identité mais seulement une possession d'état de Français. L'extrait du registre du commerce et des sociétés, les relevés de la Caisse nationale d'assurance vieillesse et l'avis d'impôt sur les revenus 2015 ne permettaient pas d'établir la réalité de l'identité dont il se réclamait selon les juges. Enfin, ils ont souligné que l'absence de documents militaires français ne prouvait pas la disparition du dossier le concernant.
Le 15 mai 2019, la Cour de cassation confirme le raisonnement des juges du fond.

- Cour de cassation, 1ère chambre civile, 15 mai 2019 (pourvoi n° 18-18.111 - ECLI:FR:CCASS:2019:C100455) - rejet du pourvoi contre cour d’appel de Paris, 10 avril 2018 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTex...- Code civil, article 46 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI0000383...

Historique

<< < ... 75 76 77 78 79 80 81 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.