Le blog
Du nouveau : le préjudice d’anxiété n'est plus réservé à l'amiante

Du nouveau : le préjudice d’anxiété n'est plus réservé à l'amiante

Publié le : 13/09/2019 13 septembre Sept. 2019
La Cour de cassation censure l'arrêt d'appel qui avait débouté d'anciens mineurs de fond de leur demande au titre du préjudice d’anxiété, en l'absence de dispositions légales spécifiques.



Plusieurs salariés, employés en qualité de mineurs de fond et de jour, ont saisi la juridiction prud’homale aux fins d’obtenir la condamnation de leur employeur au paiement de dommages-intérêts en réparation de leur préjudice d’anxiété et du manquement à une obligation de sécurité.



La cour d’appel de Metz a rejeté les demandes des salariés au titre du préjudice d’anxiété. Pour ce faire, les juges du fond ont notamment retenu que la réparation du préjudice spécifique d’anxiété, défini par la situation d’inquiétude permanente face au risque de déclaration à tout moment d’une maladie liée à l’amiante, n’était admise, pour les salariés exposés à l’amiante, qu’au profit de ceux remplissant les conditions prévues par l’article 41 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 1999 et l’arrêté ministériel pris en application. Ils ont ajouté que le préjudice d’anxiété n'était en l'espèce pas indemnisable, même sur le fondement de l’obligation de sécurité, et ce en l’absence de dispositions légales spécifiques.



Ce raisonnement est censuré par la Cour de cassation le 11 septembre 2019, au visa des articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du code du travail, le premier dans sa rédaction antérieure à l’ordonnance n° 2017-1389 du 22 septembre 2017, applicable au litige. La Haute juridiction judiciaire rappelle tout d'abord qu'en application des règles de droit commun régissant l’obligation de sécurité de l’employeur, le salarié qui justifie d’une exposition à une substance nocive ou toxique générant un risque élevé de développer une pathologie grave et d’un préjudice d’anxiété personnellement subi résultant d’une telle exposition, peut agir contre son employeur pour manquement de ce dernier à son obligation de sécurité. Elle ajoute qu'il résulte de la jurisprudence de la Cour que ne méconnaît pas l’obligation légale lui imposant de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, l’employeur qui justifie avoir pris toutes les mesures prévues par les textes susvisés. Or, en l'espèce, les juges du fond se sont déterminé par des motifs insuffisants à établir que l’employeur démontrait qu’il avait effectivement mis en oeuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, telles que prévues aux articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du code du travail.



- Cour de cassation, chambre sociale, 11 septembre 2019 (pourvois 17-24.879 à 17-25.623 - ECLI:FR:CCASS:2019:SO01188), M. X. et a. c/ Agent judiciaire de l’Etat, venant aux droits de L’Epic Charbonnages de France et a. - cassation de cour d’appel de Metz, 7 juillet 2017 (renvoi devant la cour d’appel de Douai) - https://www.courdecassation.fr/jurisprudence_2/chambre_sociale_576/1188_11_43... - Loi n° 98-1194 du 23 décembre 1998 de financement de la sécurité sociale pour 1999, article 41 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=D1C5C5C5A27D9... - Code du travail, article L. 4121-1 (applicable en l'espèce) - https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=D1C5C5C5A27D91... - Code du travail, article L. 4121-2 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI0000330...



Pour plus d'informations voir notre article intitulé https://blog.jurisguyane.com/articles/prejudice-danxiete-et-amiante-reviremen...">préjudice d'anxiété et amiante : revirement et nouveau départ ainsi que la https://www.youtube.com/watch?v=gpxmkIQ6-EY&list=PLXhjs9jUkq_m94WdBUut0A1ST4R...">vidéo réalisée sur le même sujet.



 

Historique

<< < ... 31 32 33 34 35 36 37 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.