Le blog

Devoir d’information du centre hospitalier à l'égard de la femme enceinte

Publié le : 20/12/2019 20 décembre déc. 2019

Un praticien hospitalier doit s’assurer que la patiente enceinte, qu’il reçoit en consultation et qui avait auparavant été suivie dans un autre cadre, a bien été informée des risques de malformation et des examens permettant de détecter d’éventuelles affectations du fœtus.

Le tribunal administratif de Pau a rejeté la demande de M.et Mme D. et de deux de leurs enfants tendant à condamner le centre hospitalier de Bigorre à leur verser une indemnité en réparation des préjudices qu’ils estiment avoir subis en raison des fautes commises pendant le suivi de grossesse de Mme D. Leur appel contre ce jugement a également été rejeté par la cour administrative d’appel de Bordeaux.
Dans un arrêt du 13 novembre 2019, le Conseil d’Etat rappelle d’abord, en se fondant sur l’attestation de paiement, que la première consultation avec le praticien hospitalier affecté au centre hospitalier de Bigorre, revêtait un caractère libéral et n’engageait pas la responsabilité du centre hospitalier en cas d’éventuels manquements lors de ladite consultation. Par ailleurs, le Conseil d'Etat retient que l’absence d’information ou de consentement de Mme D. par rapport au caractère libéral de la consultation était sans incidence sur ce caractère libéral.
Cependant, la Haute juridiction administrative relève qu’un praticien d’un centre hospitalier qui reçoit en consultation une femme enceinte ayant auparavant été suivie dans un autre cadre, doit vérifier que l’intéressée a, antérieurement, effectivement reçu l’information prévue à l’article L. 2131-1 du code de la santé publique et, à défaut, lui donner cette information, y compris jusqu'aux derniers moments de la grossesse.
De ce fait, le Conseil d’Etat considère que la cour administrative d’appel a commis une erreur de droit en écartant la responsabilité du centre hospitalier qui n’avait pas informé l’intéressée du risque que son enfant soit atteint de trisomie 21 ou de l’intérêt de pratiquer des examens afin de détecter d’éventuelles affections du fœtus.

- Conseil d’Etat, 5ème - 6ème chambre réunies, 13 novembre 2019 (requête n° 420299 - ECLI:FR:XX:2019:420299.20191113) - https://www.legifrance.gouv.fr/affich... de la santé publique, article L. 2131-1 - https://www.legifrance.gouv.fr/affich...

Historique

<< < ... 188 189 190 191 192 193 194 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.