Le blog

Détermination de l’existence, l’étendue et les limites du domaine public : compétence du ...

Publié le : 19/09/2019 19 septembre Sept. 2019
Il appartient à la juridiction administrative de se prononcer sur l’existence, l’étendue et les limites du domaine public.

Une commune assigne une société qui exploite un restaurant en expulsion en soutenant que celle-ci ne bénéficie plus d’aucun titre l’autorisant à occuper le domaine public routier. La société soulève une exception d’incompétence au profit de la juridiction administrative en faisant valoir que la voie litigieuse appartenait au domaine public fluvial.
Dans un arrêt du 21 juin 2018, la cour d’appel de Versailles a décliné la compétence de la juridiction judiciaire. Elle a retenu que le restaurant est situé dans une enceinte portuaire fluviale, sur les terres-pleins du port de plaisance de la commune et que ce commerce est implanté sur des voies qui ont été aménagées, à titre principal, pour la desserte des installations portuaires et, plus généralement, pour l'exploitation du port. Selon la cour, bien que lesdites voies soient piétonnes et ouvertes à la circulation et à l'usage du public, elles doivent être regardées comme appartenant au domaine public fluvial et non au domaine public routier.
La Cour de cassation casse l'arrêt sur ce point, le 4 juillet 2019, au visa de l’article 49, alinéa 2 du code de procédure civile. Elle estime qu’il n'appartient qu'à la juridiction administrative de se prononcer sur l'existence, l'étendue et les limites du domaine public. En effet, la cour d’appel n’était tenue que de transmettre à la juridiction administrative, par voie préjudicielle, la question de l'appartenance de la voie litigieuse au domaine public fluvial ou au domaine public routier de la commune. De plus, cette question présentait une difficulté sérieuse car la solution de l'exception d'incompétence soulevée dépendait d’elle.

- Cour de cassation, 1ère chambre civile, 4 juillet 2019 (pourvoi n° 18-21.147 - ECLI:FR:CCASS:2019:C100643), commune de Cergy c/ Société le Port d’Agadir - cassation de cour d’appel de Versailles, 21 juin 2018 (renvoi devant la cour d’appel de Paris) - https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTex... de procédure civile, article 49 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=40DE31E8CB5CA5... des 16-24 août 1790 sur l’organisation judiciaire - https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000704777

Historique

<< < ... 26 27 28 29 30 31 32 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.