Le blog

CJUE : manquement de l'Italie concernant Xylella fastidiosa

Publié le : 16/09/2019 16 septembre Sept. 2019
L’Italie a manqué à l’obligation lui incombant de mettre en place des mesures pour empêcher la propagation de la bactérie Xylella fastidiosa, qui peut entraîner la mort de nombreux végétaux, notamment les oliviers.

Le 18 mai 2015, la Commission européenne a adopté une décision par laquelle elle a notamment imposé aux Etats membres des mesures d’éradication de la Xylella fastidiosa, bactérie affectant de nombreux végétaux, notamment les oliviers, qui peut entraîner leur mort par dessèchement.
Ces mesures d'éradication ont été validées le 9 juin 2016 par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), qui avait été saisie d’une demande préjudicielle par les juridictions italiennes.
En 2018, la Commission a introduit un recours en manquement devant la CJUE à l'encontre de l'Italie, estimant que le pays ne s’était pas conformé à sa demande d’intervention immédiate en vue d’empêcher la propagation de la Xylella et que, du fait de la persistance des manquements, cette bactérie s’était fortement propagée dans la région des Pouilles.
Dans son arrêt rendu le 5 septembre 2019, la CJUE déclare qu'à l’expiration du délai lui ayant été imparti par la Commission, l’Italie était en défaut d’avoir respecté deux des obligations lui incombant en vertu de la décision de la Commission :- elle n’a pas immédiatement procédé à l’enlèvement, dans la zone d’enrayement, d’au moins tous les végétaux infectés dans la bande de 20 kilomètres de la zone infectée jouxtant la zone dite "tampon" ;- elle n’a pas garanti, dans la zone d’enrayement, la surveillance de la présence de la Xylella en menant des enquêtes annuelles à des moments opportuns de l’année.
En revanche, la Cour rejette la demande de la Commission visant à faire constater un manquement persistant et général de l’Italie à l’obligation d’éviter la propagation de la Xylella : le simple constat de la propagation de la Xylella ne suffit pas à prouver la violation de ces obligations spécifiques.
Par conséquent, la CJUE estime que la Commission n’a pas non plus prouvé la violation, de la part de l’Italie, ni de l’obligation, énoncée dans la directive 2000/29/CE du Conseil du 8 mai 2000, d’adopter toutes les mesures nécessaires pour empêcher la propagation de la bactérie, ni de l’obligation de coopération loyale contenue à l’article 4 du traité sur l’Union européenne.

- Communiqué de presse n° 106/19 de la CJUE du 5 septembre 2019 - “L’Italie a manqué à l’obligation lui incombant de mettre en place des mesures pour empêcher la propagation de la bactérie Xylella fastidiosa, qui peut entraîner la mort de nombreux végétaux, notamment les oliviers” - https://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2019-09/cp190106fr.pdf
- CJUE, 5ème chambre, 5 septembre 2019 (affaire C-443/18 - ECLI:EU:C:2019:676), Commission européenne c/ République italienne - http://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf?text=&docid=217490&pageInd...
- Décision d'exécution (UE) 2015/789 de la Commission du 18 mai 2015 relative à des mesures visant à éviter l'introduction et la propagation dans l'Union de Xylella fastidiosa (Wells et al.) [notifiée sous le numéro C(2015) 3415] - http://data.europa.eu/eli/dec_impl/2015/789/oj
- CJUE, 1ère chambre, 9 juin 2016 (affaires jointes C-78/16 et C-79/16 - ECLI:EU:C:2016:428), Pesce e.a. - http://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf;jsessionid=9ea7d2dc30d5c6d...
- Directive 2000/29/CE du Conseil du 8 mai 2000 concernant les mesures de protection contre l'introduction dans la Communauté d'organismes nuisibles aux végétaux ou aux produits végétaux et contre leur propagation à l'intérieur de la Communauté - http://data.europa.eu/eli/dir/2000/29/2014-02-10
- Traité TFUE : Version consolidée du traité sur le fonctionnement de l'union européenne (TFUE) - http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:12012E/TXT&from=FR

Historique

<< < ... 31 32 33 34 35 36 37 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.