Le blog

CJUE : évaluation des incidences environnementales d’un projet de complexe touristique

Publié le : 15/11/2019 15 novembre Nov. 2019
Quand le public n’est pas mis à même de participer effectivement à l’évaluation des incidences environnementales d’un projet, il ne peut se voir opposer un délai de recours contre la décision d’autorisation de celui-ci.

Dans le cadre du projet de création d’un complexe touristique sur l’île d’Ios (archipel des Cyclades, Grèce), un appel, à toute personne intéressée, à participer à la procédure d’évaluation des incidences environnementales (EIE) de ce projet a été publié dans le journal local de l’île de Syros ainsi que dans les bureaux de l’administration de la région Egée méridionale de la même île, qui se trouve à une distance de 55 milles marins de l’île d’Ios et sans liaison quotidienne avec celle-ci.Un an plus tard, les ministres de l’Environnement et du Tourisme ont adopté la décision d’approbation des exigences environnementales (DAEE) portant approbation du projet de création du complexe sur l’île d’Ios, décision qui a été publiée sur le portail du gouvernement et sur le site Internet du ministère de l’Environnement.
Plusieurs propriétaires immobiliers sur l’île d’Ios et trois associations pour la protection de l’environnement ont formé un recours contre la DAEE plus de 18 mois après l’adoption de celle-ci. Ils affirment n’avoir pris connaissance de la DAEE que lors du début des travaux d’aménagement du site.
La juridiction de renvoi souhaite savoir si la directive EIE s’oppose aux dispositions nationales prévoyant que le processus préalable à l’approbation des conditions environnementales se déroule au niveau de la région et non pas de la municipalité concernée et à une réglementation nationale prévoyant que la publication sur l’Internet de l’approbation d’un projet fait courir le délai pour introduire un recours. Dans un arrêt du 7 novembre 2019, la Cour de justice de l'Union européenne rappelle que la directive EIE réserve aux Etats membres le soin de déterminer les modalités précises d’information et de participation du public au processus décisionnel en matière environnementale. Toutefois, les autorités compétentes doivent s’assurer que les canaux d’information utilisés soient propres à atteindre les citoyens concernés, afin de leur donner une possibilité adéquate de connaître les activités projetées, le processus décisionnel et leurs possibilités de participer à un stade précoce de la procédure.
La Cour considère qu’un affichage dans les locaux du siège administratif régional, situé sur l’île de Syros, bien qu’assorti d’une publication dans un journal local de cette île, ne paraît pas contribuer de façon adéquate à l’information du public concerné.
La Cour observe, ensuite, que les conditions d’accès au dossier de la procédure de participation doivent permettre au public concerné d’exercer ses droits de manière effective, ce qui implique une accessibilité au dossier dans des conditions aisées. Elle indique donc qu’il appartient à la juridiction de renvoi de déterminer si de telles exigences ont été respectées en tenant compte notamment de l’effort que le public concerné doit fournir pour effectuer la traversée entre les îles d’Ios et de Syros ainsi que des possibilités qu’avaient les autorités compétentes pour permettre, au prix d’un effort proportionné, la mise à disposition du dossier sur l’île d’Ios.
Enfin, la Cour estime que la réglementation nationale qui conduit à opposer à des membres du public concerné pour déposer un recours un délai commençant à courir à compter de l’annonce d’une autorisation d’un projet sur l’Internet, lorsque ils n’ont pas eu la possibilité de s’informer préalablement sur la procédure d’autorisation, est contraire à la directive EIE.
les conditions d’accès au dossier de la procédure de participation doivent permettre au public concerné d’exercer ses droits de manière effective

- Communiqué de presse n° 137/19 de la CJUE du 7 novembre 2019 - “Quand le public n’est pas mis à même de participer effectivement à l’évaluation des incidences environnementales d’un projet, il ne peut se voir opposer un délai de recours contre la décision d’autorisation de celui-ci” - https://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2019-11/cp190137fr.pdf
- CJUE, 1ère chambre, 7 novembre 2019 (affaire C-280/18 - ECLI:EU:C:2019:928), Flausch e.a. - http://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf;jsessionid=2183E7D692EFA4A...
- Directive 2011/92/UE du Parlement européen et du Conseil du 13 décembre 2011 concernant l’évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l’environnement - http://data.europa.eu/eli/dir/2011/92/oj

Historique

<< < ... 27 28 29 30 31 32 33 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.