Le blog

CEDH : procédures respectées concernant un enlèvement international d’enfant

Publié le : 21/10/2019 21 octobre Oct. 2019
Dans le cadre d'un ordre de retour d'un enfant auprès de sa mère aux Etats-Unis, les allégations du père ont bien été prises en compte par les juridictions internes et en sus d'un processus décisionnel équitable, il a pu pleinement faire valoir ses droits dans le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Dans un arrêt du 10 octobre 2019, la Cour européenne des droits de l’Homme se prononce sur le cas d’une atteinte au droit au respect de la vie familiale d’un père, résultant d’une décision des juridictions françaises d’ordonner le retour de son fils auprès de sa mère aux Etats-Unis.
La Cour relève que les autorités françaises avaient fondé leurs décisions de retour de l’enfant auprès de sa mère sur la Convention de la Haye, avec le but de protéger les droits et libertés de l’enfant. Elle observe que le requérant avait fait particulièrement valoir devant le tribunal et la cour d’appel l’illégalité de la résidence de l’enfant aux Etats-Unis alors que les juridictions internes considéraient que la résidence légale de l’enfant au moment de son départ vers la France était au Texas et que le déplacement de l’enfant par son père vers la France était illicite.
La Cour retient ensuite que le tribunal a correctement examiné les allégations de danger soutenues par le requérant, notamment en se fondant sur l’audition de l’enfant par la brigade des mineurs et en prenant en compte le sentiment de l’enfant par rapport à son retour aux Etats-Unis et y a répondu par une motivation détaillée. En outre, elle rappelle que la cour d’appel a aussi motivé sa décision au regard des deux aspects de risque de grave danger pour l'enfant qui découlait d’une part de la mère et d’autre part de la rupture totale des liens entre l’enfant et son père. 
En conséquence, la Cour considère que les juges internes ont dûment pris en compte les allégations du requérant et que le processus décisionnel en cause a été équitable, lui permettant ainsi de faire pleinement valoir ses droits dans le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant. De plus, la Cour estime que, considérant la marge d’appréciation des autorités, la décision de retour se fondait sur des motifs pertinents et suffisants aux fins de l’article 8 §2 de la Convention, considéré à la lumière de l’article 13(b) de la Convention de la Haye et de l’article 3 §1 de la Convention relative aux droits de l’enfant, et qu’elle était proportionnée au but légitime recherché.
Il n’y a donc pas eu violation de l’article 8 de la Convention.

- Communiqué de presse n° CEDH 349 (2019) de la CEDH du 10 octobre 2019 - "En ordonnant le retour de l’enfant vers sa mère aux États-Unis, les autorités françaises n’ont pas violé le droit au respect de la vie familiale" - http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=003-6532032-8629682- CEDH, 5ème chambre, 10 octobre 2019 (requête n° 23941/14 - ECLI:CE:ECHR:2019:1010JUD002394114), Lacombe c/ France - http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-196948- Convention européenne des droits de l’Homme (Convention EDH) - http://www.echr.coe.int/Documents/Convention_FRA.pdf- Convention du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants - https://assets.hcch.net/docs/201a7bd7-c092-4108-a21d-e9c3db1790c0.pdf- Conven... du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale - https://assets.hcch.net/docs/8fefcb0a-9479-426e-9830-31827ed22c74.pdf

Historique

<< < ... 30 31 32 33 34 35 36 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.