Le blog

Application des décisions d'AG de copropriétaires

Publié le : 26/06/2020 26 juin juin 06 2020

Les décisions d'assemblées générales de copropriétaires s'imposent jusqu'à ce que leur nullité soit prononcée. Deux époux sont propriétaires d'une maison constituant une partie privative d'un lot dans un ensemble d'immeubles soumis au statut de la copropriété. Ils ont effectué divers travaux dans leur propriété. Une décision d'assemblée générale des copropriétaires en date du 9 décembre 2006 a disposé que tout nouveau portail devait être identique au modèle des portails déjà installés. Une seconde décision d'assemblée générale du 23 juin 2012 a indiqué que la fenêtre de toit, dont l'installation était projetée par les propriétaires, devrait être tournée vers l'extérieur de la copropriété. Le syndicat des copropriétaires a assigné les époux en suppression de fenêtres installées sur la toiture de leur maison et en dépose et remise en l'état d'origine d'un portail. La cour d'appel de Paris, dans un arrêt rendu le 9 mai 2018, a accueilli la demande du syndicat en dépose des fenêtres de toit installées en toiture de la maison des propriétaires.Les juges d'appel ont néanmoins rejeté la demande des syndicats à propos de l'enlèvement du portail. La Cour de cassation, dans un arrêt rendu le 28 mai 2020 (pourvoi n° 18-20.368), a partiellement cassé la décision d'appel.Dans un premier temps, la Haute juridiction judiciaire indique que les époux n'avaient pas contesté la décision d'assemblée générale du 23 juin 2012 et que leurs fenêtres n'avaient pas été installées conformément à celle-ci. Elle confirme donc la décision d'appel sur ce point. En revanche, dans un second temps, la Cour de cassation rappelle que les décisions d'assemblées générales s'imposent aux copropriétaires tant que la nullité n'en a pas été prononcée. La décision d'assemblée générale du 9 décembre 2006, relative aux portails, s'imposait donc de même aux époux. Elle casse donc partiellement l'arrêt d'appel sur ce point précis et renvoie les parties devant la cour d'appel de Paris, autrement composée. 

Historique

<< < ... 22 23 24 25 26 27 28 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.