Le blog

CEDH : violation de la liberté d'expression du leader du parti principal de l'opposition

Publié le : 17/11/2020 17 novembre nov. 11 2020

La condamnation civile du leader du parti principal de l’opposition en raison des propos tenu à l'encontre du premier ministre constitue une violation de la liberté d’expression.Dans son arrêt de chambre, rendu le 27 octobre 2020 l’affaire Kılıçdaroğlu c/ Turquie (requête n° 16558/18), la Cour européenne des droits de l’Homme dit, à l’unanimité, qu’il y a eu violation de l’article 10 (liberté d’expression) de la Convention européenne des droits de l’Homme.
L’affaire concerne la condamnation du leader du parti principal de l’opposition, M. K., au paiement de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la réputation du Premier ministre de l’époque en raison de deux discours qu’il avait prononcés en 2012 dans l’enceinte parlementaire.Pour la Cour, les deux discours concernaient des sujets d’intérêt général liés. Il était donc naturel que, en tant que personnage politique de premier rang, le Premier ministre vît ses paroles, ses faits et ses gestes observés par l’un de ses principaux concurrents politiques.
En outre, les deux discours concernaient des sujets d’actualité et non la vie privée du Premier ministre. M. K. les a tenus en sa qualité d’élu dans l’enceinte parlementaire. À cet égard, la Cour a rappelé le principe de la liberté d'expression, particulièrement pour un élu du peuple.
Par ailleurs, elle considère que les juridictions internes dans une telle procédure n'ont pas pour rôle d'indiquer au requérant le "style" à employer lorsque celui-ci exerce son droit de critique, même de manière acerbe. Elles doivent plutôt examiner si le contexte de l’affaire, l’intérêt du public et l’intention de l’auteur des propos litigieux justifiaient l’éventuel recours à une dose de provocation ou d’exagération.
La Cour note enfin que le montant des indemnités était important et susceptible de dissuader d’autres personnes de critiquer les hommes politiques dans le contexte d’un débat sur une question présentant un intérêt public. 
Par conséquent, la Cour juge que les juridictions nationales n’ont pas tenu compte des principes et critères de mise en balance entre le droit au respect de la vie privée (du Premier ministre) et le droit à la liberté d’expression (de M. K.) définis par sa jurisprudence.

Historique

<< < ... 45 46 47 48 49 50 51 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.