Le blog

"L'Affaire du Siècle" : la carence fautive de l'Etat est retenue

Publié le : 04/02/2021 04 février févr. 02 2021

Dès lors qu’il n’a pas respecté ses engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, l'Etat français doit être regardé comme responsable d’une partie du préjudice écologique lié au changement climatique.En mars 2019, quatre associations de défense de l’environnement ont introduit quatre requêtes devant le tribunal administratif de Paris afin de faire reconnaître la carence de l’Etat français dans la lutte contre le changement climatique, d’obtenir sa condamnation à réparer non seulement leur préjudice moral mais également le préjudice écologique et de mettre un terme aux manquements de l’Etat à ses obligations.
Dans son jugement rendu le 3 février 2021 (n° 1904967, 1904968, 1904972 et 1904976), le tribunal administratif examine s'il existe un lien de causalité entre ce préjudice écologique, non contestée par l’Etat, et les différents manquements qui sont reprochés à celui-ci en matière de lutte contre le changement climatique.Il retient que dès lors qu’il n’a pas respecté ses engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, l'Etat doit être regardé comme responsable d’une partie de ce préjudice.
S’agissant de la réparation du préjudice écologique, le tribunal rejette les requêtes tendant à une réparation pécuniaire au motif que les dommages et intérêts n’étant prononcés qu’en cas d’impossibilité ou d’insuffisance des mesures de réparation.En revanche, les juges considèrent les associations fondées à demander la réparation en nature du préjudice écologique. Afin de déterminer les mesures devant être ordonnées à l’Etat pour réparer le préjudice causé ou prévenir son aggravation, les juges prononcent un supplément d’instruction, assorti d’un délai de deux mois.
Enfin, concernant l'atteinte aux intérêts collectifs défendus par chacune des requérantes, le tribunal condamne l’Etat à verser à chacune d'entre elles la somme d’un euro en réparation de leur préjudice moral.
SUR LE MEME SUJET :
GES : l'Etat doit prouver ses engagements sous 3 mois - 20 novembre 2020

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.