Le blog
Chute d'un carton sur un bénévole : partage de responsabilités

Chute d'un carton sur un bénévole : partage de responsabilités

Publié le : 07/05/2021 07 mai mai 05 2021

Dans le cadre d’une convention d’assistance bénévole, l’assisté qui manque à ses obligations contractuelles envers l’assistant peut être condamné, sur le fondement de la responsabilité contractuelle, à réparer le dommage causé à un autre assistant.



Alors qu’il procédait bénévolement, à la demande de M. P., au tri et au rangement d’affaires se trouvant au domicile de ce dernier, avec Mme S. et M. B., un homme a été gravement blessé par un carton jeté par M. B. depuis le balcon du deuxième étage alors qu’il se trouvait en dessous.



Après avoir alloué une provision à la victime et remboursé les prestations fournies par la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accident, l'assureur de M. P. a assigné en responsabilité M. B. ainsi que Mme S., dont la responsabilité a été écartée, et son assureur qui a été mis hors de cause.



La cour d'appel a limité la condamnation de M. B. à payer à l'assureur de M. P. les sommes de 4.350 € et l’équivalent en euros de 55.807,02 francs suisses.



Après avoir constaté l’existence d’une convention d’assistance bénévole entre M. P. et la victime, les juges du fond ont retenu que :



- M. B. avait commis une faute délictuelle en jetant le carton sans s’assurer qu’il pouvait le faire sans danger pour les personnes se trouvant au rez-de-chaussée ;



- M. P., en tant qu’assisté et organisateur des travaux entrepris dans son intérêt, avait commis une faute contractuelle en donnant à M. B. un ordre dont les conséquences pouvaient être dangereuses pour les personnes, sans l’accompagner d’une quelconque consigne de sécurité ;



- ces fautes avaient toutes deux concouru à la réalisation du dommage subi par la victime à hauteur respectivement de 70 % pour M. P. et 30 % pour M. B.



Dans un arrêt rendu le 5 mai 2021 (pourvoi n° 19-20.579), la Cour de cassation approuve la cour d'appel d'en avoir déduit que la faute commise par M. B. n’était pas exclusive de la responsabilité contractuelle de M. P. au titre de ses propres manquements à l’égard de la victime et qu’en conséquence la réparation à la charge de M. B. devait être limitée dans la proportion qu’elle a fixée.

Historique

<< < ... 5 6 7 8 9 10 11 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.